Comment acheter un bien immobilier à 20 ans ?

L’achat d’un bien immobilier est bien possible même si vous avez 20 ans. Vous pouvez acheter une maison et devenir le propriétaire malgré toutes les contraintes qui vous retiennent. Mais pour ce faire, il est important de suivre le processus adéquat. Découvrez ici comment acheter un bien immobilier à 20 ans.

Faites une épargne pour une mise de fonds

Être propriétaire d’un domaine immobilier avec une hypothèque n’est pas un titre à prendre avec légèreté. Pour vous faciliter l’achat d’une maison à 20 ans, vous devrez avoir assez d’argent comme économie afin de faire une mise de fonds. La majorité des planificateurs financiers conseillent aux acheteurs d’effectuer une mise de fonds avoisinant les 20 % du prix de la propriété. Par exemple, si la concession coûte 250 000 euros, vous devrez débourser 50 000 euros.

A voir aussi : Pourquoi choisir une maison passive ?

Bien que vous ne soyez pas obligé de payer cette somme, il est conseillé d’y recourir afin de ne pas payer une assurance hypothécaire privée. Cette garantie fera augmenter votre facture mensuelle de 1,15 %, ce qui ne serait pas rentable pour vous. Pour ceux qui ne disposent pas d’une énorme capacité financière, vous pouvez demander de l’aide de l’un de vos parents. Il faut aussi ajouter que vous aurez à payer en plus de l’hypothèque mensuelle, une assurance habitation et un impôt foncier.

Pour payer plus rapidement vos dettes, vous pouvez mettre en location la propriété afin de tirer un maximum de revenus. Bon nombre de jeunes à cet âge préfèrent ce type d’investissement, car il est assez rentable et permet de payer plus facilement les dettes.

A lire aussi : C'est quoi les charges récupérables ?

La consolidation de la dette du prêt étudiant

Vous avez la possibilité aujourd’hui de bénéficier d’un prêt étudiant qui peut atteindre jusqu’à 25 000 euros. La dette du prêt universitaire ne vous freine pas automatiquement pour devenir propriétaire. La majorité des prêteurs hypothécaires sont intransigeants sur le rapport dette/revenu de l’emprunteur. Le montant que vous devez diviser par le revenu ne doit pas excéder 36 %.

Un jeune gagnant 6000 euros par mois et payant 500 euros mensuellement pour sa dette étudiante peut effectuer un paiement hypothécaire de 1680 euros maximum. Néanmoins, si l’emprunt universitaire est assez conséquent, vous avez plusieurs solutions pour obtenir un prêt hypothécaire. Il vous suffit de prolonger et de refinancer la durée de validité de votre prêt étudiant.

Ceci se fait avec de petits paiements mensuels sur une longue durée de façon à ce que vous puissiez mettre sur un prêt hypothécaire. L’inconvénient est que vous devrez payer plus d’intérêts pour votre prêt universitaire. Toutefois, vous aurez votre propre bien immobilier et jouirez de ses bénéfices en payant de faibles taux d’intérêt hypothécaires.