Pourquoi stresse-t-on le soir ?

Le stress du soir fait suite à un état d’inquiétude excessive difficile, voire impossible, de calmer. Si l’angoisse semble être bénigne en journée, c’est à la tombée de la nuit qu’elle s’amplifie et peut paraitre incontrôlable. Mais quels sont les facteurs qui favorisent cet état d’âme ? Quelles en sont les éventuelles solutions ? Apprenez-en plus ici.

Quelles sont les différentes causes du stress du soir ?

À l’instar de toutes névroses, les causes du stress ne sont pas encore formelles. Le mal est issu d’une affection multifactorielle. Certains facteurs psychologiques et environnementaux sont certainement à l’origine du stress nocturne. Le phénomène touche surtout les femmes, les jeunes et les adultes.

Lire également : Comment consommer de la résine de CBD ?

En réalité, la nuit est la période où nous sommes physiquement ou psychologiquement libres. C’est donc l’occasion propice pour se focaliser sur nos différentes difficultés. Nombre de personnes optent pour une mise au point des évènements de la journée une fois la nuit tombée. Cette attitude peut naturellement remonter du stress.

Quels sont les effets du stress ?

On distingue deux types de stress : chronique et aigu. Avec ce dernier, les effets se ressentent immédiatement lorsque le corps est en état de combat face à une menace (nausées, transpiration abondante, accélération du rythme cardiaque, raideur musculaire).

A lire également : C’est quoi le poids idéal ?

Les symptômes physiques liés au stress du soir sont entre autres : les douleurs musculaires, les troubles du sommeil, les maux de tête, la fatigue sévère ou encore les troubles alimentaires.

Comment calmer le stress du soir ?

Pour faire face au stress du soir, différentes solutions sont envisageables.

La méditation

Méditer sur le long terme est une efficace pour combattre un fond stressant et l’apparition répétitive du stress en soirée. L’exercice requiert un minimum de pratique et les premières séances peuvent paraitre moins agréables. Une pratique simple consiste à réaliser le balayage corporel, et ce du bas vers le haut. Pour ce faire, allongez-vous sur un support, un tapis de préférence avec vos paumes de mains face au sol. Focalisez-vous ensuite sur vos talons, vos mollets, vos orteils, de même que le sommet du crâne. Concentrez-vous chaque fois sur une partie précise et faites l’effort de la relâcher au maximum.

La respiration abdominale profonde

À l’apparition du stress, rendez-vous dans un endroit plus calme de votre pièce. Essayez de respirer profondément et calmement. C’est une excellente technique pour reprendre le contrôle de votre corps. En état de stress, votre respiration se bloque dans la partie supérieure de votre cage thoracique accompagnée d’une sensation d’oppression à la poitrine. L’idée est de la faire rabaisser jusqu’au niveau abdominal pour soulager la gêne.